Carnaval enfin

Les corps s’égaient accompagnés de chants, de battements de tambour, de cris libérateurs de stress. Après le marronnage du début ou indécision préfectorale, insistance puis acceptation sous conditions de mucus nasal sain, les groupes défilent accélérant les battements de cœur, preuve de vie et d’espérance de sortie de crise sanitaire.  Ce carnaval est différent des […]

Le rôle du masque (partie 1)

Le premier dimanche du mois de janvier amène les mas. Ils s’étalent dans la rue, poursuivent les enfants, arrêtent les voitures, marchent dans les pas du promeneur, mettant en relief le renforcement des rapports sociaux. La population sollicitée, interpellée, participe au désordre. Rien n’est codifié, la ville appartient au mas et personne ne pourrait contester cet état de démantèlement de […]

Chez Nana

Un des aspects de l’émancipation féminine en Guyane Le carnaval prend naissance le dimanche qui suit l’épiphanie pour mourir le mercredi des Cendres. Hormis les manifestations publiques (défilés, parades, bals costumés) communes aux régions en liesse, il existe à Cayenne un dancing qui ne s’anime que le samedi soir durant la période carnavalesque. La rumeur […]

Le carnaval et ses diables

La rue en cette période de carnaval offre un spectacle de corps vibrants et frémissants d’obscénité comme pour dire avec violence le refus de la sévérité des règles morales, du dogme religieux, des principes éducationnels. Désordre et contestation se donnent à voir comme support de la transgression des interdits. Le vice somme à la vertu […]

Derrière le mas

Publié dans Le Progrès social n°2602 du 03/03/2007  Le tout public s’émerveille de commune en commune à la vue des groupes carnavalesques qui pour la première fois viennent à la rencontre des habitants. Les plus connus, les plus anciens, les plus récents, qui de déboulés en défilés répondent à l’invitation des maires à la grande […]

Corps exhibés

Publié dans Le Progrès social n° 2533 du 15/10/2005  Dans un monde où la réussite se mesure à la capacité de faire parler de soi, les individus sont de plus en plus nombreux à vouloir occuper le devant de la scène non pas pour ce qu’ils sont mais uniquement pour montrer quelque chose. Dans ce […]

Carnaval : corps et masques

Publié dans Le Progrès social n° 2499 du 12/01/2005 Dans le carnaval, le masque semble se conjuguer avec Eros et Thanatos ; deux notions du refoulé: le sexe et la mort. Il revient dans la rue, lieu du «  comme si de rien n’était », ne pouvant occuper un autre espace d’expression. La tradition du masque et […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut