La Soulagerie a un an

La Soulagerie est un concept novateur qui n’existe nulle part au monde. Elle a comme particularisme en une seule consultation de libérer la parole, de se décharger d’un fardeau trop lourd à porter et qui étouffe. Nulle obligation de justificatifs sociaux, nulle restriction du lieu d’habitation, les personnes viennent de toutes les villes du département, des îles avoisinantes et par-delà les mers, et la distance ne semble pas constituer un obstacle à la demande d’entretien. Cet espace reçoit les adultes, les personnes à partir de 15ans et 6 mois les enfants accompagnés d’un parent, des couples, des familles et des groupes.

L’évidence d’une souffrance et d’une impossibilité de dire à son entourage son ressenti, parce que les réseaux sociaux concentrent toute l’attention des proches, parce que l’écoute d’une oreille distraite ne soulage pas, parce que tout un chacun est pressé, a justifié sa fondation depuis le mois de Mai 2018. Puis le pourcentage du taux de suicide chez les jeunes, le nombre de passages à l’acte et cette violence en augmentation, nécessitaient qu’un lieu puisse permettre à un thérapeute qualifié d’être au chevet de la population qui n’oserait pas demander une consultation dans un endroit entaché de représentation de maladie mentale tel un centre médico psychologique ou une consultation psy. Ainsi le choix de la municipalité a contribué à faire tomber les réticences, avec sa neutralité bienveillante et la banalisation du lieu où revendications et demandes de service ne portent aucune suspicion de trouble psychique.

Toutes les catégories sociales se pressent à la Soulagerie, les femmes et les hommes dans la même proportion. Les âges s’échelonnent de 16 à 90 ans avec une prévalence des 25/35ans représentative du pourcentage de la population. En toute liberté, la parole alimente le simple questionnement d’une préoccupation qui taraude, aux maux divers que l’on retrouve dans les consultations ordinaires, jusqu’à l’inexprimé d’un profond désarroi. La nouveauté c’est que souvent ce qui embarrasse la psyché n’aurait pas été jugé suffisamment lourd pour demander une consultation psy. La Soulagerie remplit cette fonction de tout dire sans limites avec un objectif premier celui de se délester d’un poids devenu difficile à porter.

Après un an de fonctionnement, les résultats dépassent toutes les espérances de départ. Les remerciements cautionnent le bien-fondé du concept et la satisfaction s’écrit dans des lettres/témoignages.

La ville de Saint-Claude a été choisie en premier parce que l’ouverture d’esprit du maire Elie CALIFER, soucieux du bien-être de ses administrés a mis à disposition un très beau local et a su composer avec l’existant sans aucune dépense supplémentaire au budget. Ensuite l’Université et ses étudiants à proximité semblait idéal vu les difficultés générées par le stress et autres critères inhérents à la construction de leur devenir.

L’avenir de ce concept est d’implanter une Soulagerie dans chaque municipalité, donc elle appartient à qui veut la prendre. Les conditions pour ce faire sont encadrées par des critères précis à respecter, insérés dans une franchise que seuls des thérapeutes diplômés pourront signer après certains préalables. La seule Soulagerie ouverte à ce jour est celle de Saint-Claude, située face à l’église, au carrefour des solidarités.

Les jours de permanence sont le mardi 14 heures et le mercredi 9 heures, sans rendez-vous préalable. La séance est unique et gratuite.

Fait à Saint-Claude le 25 mai 2019.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.