Mer et imaginaire

Publié dans Le Progrès social n°2586 du 04/11/2006 La mer était vécue comme un élément dangereux qui dévorait des vies, celles des pêcheurs et des aventureux, elle gonflait ses flots de colère en période cyclonique détruisant canots et habitations, elle était traîtresse aux tourniquets invisibles happant les corps des baigneurs et les conservant dans les […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut